Dherbey Chapuis Nathalie

Dherbey Chapuis Nathalie
Doctorante
026 305 61 81

Activités à la HEP-PH FR

Enseignement: 

2019       Co-encadrement d'un projet de Bachelor sous la direction du Prof. Thierry Geoffre

2019       Seminaire BA Linguistique: Enseignement du français oral/parlé en collaboration avec Simone Morehed.

2019       Conférence Phonologie et prononciation du français, Influence du sytème phonologique sur l'apprentissage du français  en contexte plurilingue. Cours du Prof. Dr. Berthelé. Semestre 1.

 

Recherche et développement: 

2019          Collaboration à l'élaboration du PNR77.

Décembre 2017-        Doctorat 

« Est-ce qu’un enseignement explicite des correspondances phonème-graphème et de leur prononciation peut favoriser l’apprentissage du vocabulaire en Français L2 ».

Directeur de recherche Pr. Dr. Raphaël Berthelé, Institut du plurilinguisme.

Autres activités: 

 

 

Profil

Formations: 

2019              Project management, Claude Marguerat. CUSO (HEG) Genève. 27. August and 10.September.

2019              Gestion des Données manquantes, Statistiques quantitatives. Prof. A. Berchtold. University of Lausanne. 4-5 april.

2018              Statistics and linear mixed models, Jan VanHove. Fribourg University. Semester 2.

2017               Statistical standarts for scientific discovery in Linguistics: a practical introduction. University of Zurich. 4-6 october.
2017-              Doctorat, HEP Fribourg, CeDiLe, Institut de plurilinguisme, Fribourg University

2014-2016      Master Linguistique, Communication et Cognition,Université Jean Jaurès,Toulouse

2013-2014      DU Didactique du Français Langue étrangère, Université Stendhal, Grenoble

2010-2013      HSK 2 (3) Langue chinoise, Centre Culturel Chinois de Paris

1994-1996      Ecole Florent, formation aux métiers du spectacle vivant, Paris

1990-1993      Thèse de Doctorat, Université Claude Bernard, Lyon 1

1987-1991      Diplôme d'études Fondamentales Vétérinaires, Master 2, ENV Lyon        

Expériences professionnelles: 

1996- 2015    Enseignante 

                          Disciplines : FLE, Mathématiques et sciences, Théâtre

                          Publics : apprenants adulte, adolescents et enfants ; personnes en difficultés, formation continue et cadre scolaire.

2005-2006     Programmation culturelle (théâtre et cinéma français contemporain), Mexico

1994-2012     Auteur, metteur en scène et comédienne, théâtre et cinéma

1989 - 1996   Vétérinaire

Compétences particulières: 

Français langue maternelle, Espagnol bilingue (C2), Anglais courant (C1-C2), Allemand (C1 en cours d’apprentissage), Chinois (A2/B1)

https://orcid.org/0000-0002-5313-6265

www.linkedin.com/in/nathalie-chapuis-aa11b13a

Autres publications

How do L2 learners and L1 writers differ in their reliance on working memory during the formulation subprocess?

Gunnarsson-Largy, C., Dherbey-Chapuis, N. & Largy, P. 2019

L'étude comparative des performances de deux double tâches (marquage de la négation en contexte phonologique ambigü et recall visuel/ et recall phonologique) semble montrer que les performances des L1 sont plus limitées par une charge phonologique, tandis que les apprenants B2 le sont par une charge visuelle; les apprenants C1 présentent eux un profil intermédiaire. Un modèle acquisitionnel est proposé.

Accepted Reading and Writing, International peer-reviewed Journal, online 25 Feb. 2019 :

https://rdcu.be/bowRS

 

Differentiating a nasalised oral vowel (L1) from a nasal vowel (L2): A method to track L2 french phonemic acquisition.

Les voyelles nasales du français diffèrent des voyelles nasalisées (de l'anglais par exemple) car elles correspondent à une catégorie phonémique différente de celle de la voyelles orale correspondante. Les voyelles nasales du français sont sémantiquement constratives (e.g., "bon" est différent de "beau") et leur production requière un ensemble de positions articulatoires différentes de celles requises pour prononcer la voyelle orale qui leur correspond. La méthode d'analyse acoustique proposée permet de différencier les voyelles nasales des voyelles nasalisées. L'observation de voyelles nasales dans la production de l'apprenant signifie que l'acquisition de la catégorie phonémique est en cours; l'observation de voyelles nasalisées signifie au contraire qu'elle n'a pas commencé.

Accepted, In coming publication in EuroSLA series, International peer-reviewed publications

Conférences, communications, colloques

Does cognitive load impact differently the pronunciation of L2 versus L1-L2 shared phonemes by beginning L2 learners?
  • Dherbey_Chapuis, N. 
  • Conference, International peer-reviewed, Toulouse, France.
  • Association for Language Studies, 27 au 29 juin 2018.

La prononciation des apprenants de français L2 est modifiée par une charge cognitive.

Using PRAAT to evaluate the Pronunciation of French Nasal Vowels by multilingual L2 French learners. A Methodological approach.
  • Dherbey_Chapuis, N
  • Conference, International peer-reviewed, Montpellier, France.
  • ReAL, Research  Methodology in the field of second language acquisition and learning, Université de, 30 mai au 1 juin 2018.

Descrition d'une méthode d'analyse acoustique pour différencier une voyelle nasale (L2 phonème) d'une voyelle nasalisée (L1 phonème nasalisé par coarticulation). Présentation d'une étude concernant des élèves multilingues, apprenants débutants de FLE. 

Comparaison d’une didactique explicite et d’une didactique communicative lors de l’acquisition du français LE
  • Dherbey_Chapuis, N
  • Conférence, Fribourg, Suisse
  •  2Cr2D, Première journée du programme doctoral complémentaire en didactique des disciplines, 26 octobre 2018.

Comparaison des axes praxéologiques développés par le travail pédagogique issu d'une didactique explicite ou d'une didactique communicative actionnelle.

Penser des ressources numériques éducatives pour une meilleure prise en charge des apprentissages des élèves allophones
  • M. Steiner, N. Dherbey-Chapuis, T. Geoffre
  • Conference, International peer-reviewed, Paris, France.
  • INALCO, colloque PLIDAM, 13 et 14 juin 2019.

Face au recul constant du niveau d'acquisition de la lecture compréhension au primaire (PISA 2012) et à l'identification de l'allophonie (au delà du dispositif d'accueil) comme facteur de risque se pose la question des besoins spécifiques des élèves allophones en classe ordinaire. La linguistique appliquée a identifié un certain nombre de difficultés psycholinguistiques. Une pédagogie différenciée pourrait peut-être remédier ou au moins atténuer ces difficultés spécifiques des allophones. L'outil numérique offre l'opportunité de tester grâce à l'adaptive-learning une pédagogie différenciée basée sur un transfert des connaissances de la linguistique appliquée vers la didactique. 

 ORCID : <div itemscope itemtype="https://schema.org/Person"><a itemprop="sameAs" content="https://orcid.org/0000-0002-5313-6265"

https://orcid.org/0000-0002-5313-6265

 

Apprenants, enseignants et savoir en didactique, un ménage à trois ?

Dherbey-Chapuis, N.

https://blog.hepfr.ch/cedile/2019/12/11/

Regard croisé sur les colloques AUPTIC (20 au 22 novembre 2019) et "Recherches collaboratives" (28 et 29 novembre 2019) qui ont lieu à la HEP Fribourg.

Evaluer la prononciation d'un apprenant : un défi méthodologique.
  • N. Dherbey-Chapuis
  • Conference de doctorants, International peer-reviewed, Fribourg Université, Suisse.
  • IRG, du 6 au 8 février 2020, "From data to knowledge in the language sciences".

Afin de construire des échelles d'évaluation de la prononciation en classe de langues étrangères, il est nécessaire de déterminer quels sont les traits phonétiques importants pour la compréhension des interlocuteurs. Certains traits phonétiques semblent essentiels pour l'intercompréhension et par conséquent ils doivent être didactisés pour permettre aux apprenants de langue étrangère d'être compris. La production du phonème /ʒ/ par 12 apprenants germanophones de FLE a été évaluée par 3 codeurs sur une échelle de Lickert de 5 points. Puis ces productions ont été analysées grâce au logiciel PRAAT en mesurant le COG pour les différents segments phonémiques.Les résultats montrent que différents interlocuteurs valorisent différemment les critères acoustiques ainsi que les différents segments du phonème. Le codeur dont le français n'est pas sa langue maternelle (niveau en français C1+) n'a pas les mêmes critères que les deux francophones natifs. Ces résultats reposent la célèbre question de Lado (1961) : "compréhensible pour qui?"

La relation entre la linguistique appliquée et la révolution numérique peut-elle favoriser une équité d'accès à la langue en classe ordinaire?
  • N. Dherbey-Chapuis, T. Geoffre, M. Rodi
  • Conférence, International peer-reviewed, Neuchâtel Université, Suisse.
  • Vals Asla, du 12 au 14 février 2020.

Les difficultés des élèves allophones à réussir dans nos systèmes scolaires (e.g. OFS, Roth & Soussi 2014) est constatée dans tous les systèmes scolaires européens. La lecture compréhension est une des clés de la réussite scolaire et professionnelle. Or de nombreuses études en linguistique appliquée ont indiqué des difficultés spécifiques des élèves allophones (e.g. Métarevue de Jeon & Yamashita 2014). La prise en charge par une pédagogie différentiée permettrait peut-être de réduire cette inégalité d'accès à la langue. Or le numérique permet de développer une pédagogie individualisée par l'adaptation des parcours d'acquisition aux besoins de médiations et de remédiations des élèves en difficulté. Les élèves à troubles du langage pourraient également bénéfifier d'une telle pédagogie. Les différents besoins pourraient être pris en charge par une didactique articulée et enrichie par le numérique.