Rodi Mireille

Rodi Mireille
professeure HEP associée
026 305 71 37

Activités à la HEP-PH FR

Enseignement: 

Généralités du dire, lire, écrire: processus d'acquisition / apprentissage du langage écrit au cycle 1.

Productions textuelles à l'oral: processus d'acquisition / apprentissage du langage oral. Stratégies d'étayage de l'adulte dans la mise en place de processus acquisitionnels langagiers chez l'enfant. 

Élèves avec besoins spécifiques: langage oral - langage écrit: description et définition des principaux troubles du développement du langage oral et écrit chez l'enfant. Mise en place de mesures de compensation des désavantages et aménagements pédagogiques auprès d'enfants souffrants de troubles de développement du langage oral (de type dysphasies) et écrit (de type dyslexies, dysorthographies, dyscalculies). 

Recherche et développement: 

Axe 1 : Élèves – acquisition / apprentissages linguistiques et culturels

Projet 1 : Plateforme Européenne d'Apprentissage Personnalisé des Langues (PEAPL)
Ecole européenne de Courbevoie (France), porteur du projet; Thierry Geoffre, responsable de l'équipe suisse

Responsable de la dimension « médiations pour élèves à besoins spécifiques » des ressources et de leur impact

Participant·e·s:

  • Lionel Alvarez (CRE/ATE), responsable de l’implémentation au primaire et de la coordination des développements informatiques (plateforme EduGamesHub)
  • Nathalie Dherbey Chapuis (Institut de Plurilinguisme), responsable de la dimension « médiations pour élèves FLS » des ressources et de la méthodologie d’évaluation
  • Chercheur·e·s des hautes écoles suivantes: LIRIS (U-Lyon 1 Claude Bernard), INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales) et Sorbonne Université en France; Universita Degli Studi Di Macerata, Associazione Docenti e Dirigenti Scolastici, Edulingua en Italie; European School Karlsruhe en Allemagne.

Financement: Erasmus+ KA 201 (450’000 €), HEP|PH FR
Période : 2020-2023

Le CRE/ATE, l’Unité de Recherche en Didactique des Langues DidaLang et l’Institut du Plurilinguisme sont partenaires du projet PEAPL (Plateforme Européenne d'Apprentissage Personnalisé des Langues).
Le projet PEAPL débute en septembre 2020 et se propose de développer un enseignement/apprentissage adaptatif des langues grâce à l’association de deux plateformes numériques innovantes et d’un outil d’adaptive learning.
L’équipe suisse porte le développement de la plateforme EduGamesHub, le développement des référentiels de compétences et d’erreurs, le développement des ressources pour le primaire et leur implémentation dans des classes.

Projet 2 : Mesures de compensation des désavantages (numériques vs aménagements contextuels) auprès d'enfants souffrant de troubles du développement du langage oral et/ou écrit (enfants de 5 à 18 ans). 

Responsable de la récolte, de l’analyse des données et des publications

  • 8 étudiant·e·s de la HEP FR
  • 22 enseignant·e·s

Le cadre légal Suisse précise que «Nul ne doit subir de discrimination du fait notamment (…) d’une déficience corporelle, mentale ou psychique » (Constitution Fédérale, Art. 8. Al. 2[1]). Par ailleurs, la loi sur l’égalité pour les personnes porteuses d’un handicap[2] ajoute que « il y a inégalité dans l’accès à la formation (…) notamment lorsque : a) l’utilisation de moyens auxiliaires spécifiques aux personnes handicapées ou une assistance personnelle qui leur est nécessaire ne leur sont pas accordées ; et b) la durée et l’aménagement des prestations de formation offertes ainsi que les examens exigés ne sont pas adaptés aux besoins spécifiques des personnes handicapées » (LHand: Art.2 Al. 5).  C’est dans ce contexte que la loi scolaire considère que les enfants porteurs d’un trouble fonctionnel (tel qu’un trouble développemental du langage) peuvent bénéficier de mesures de compensation des désavantages en classe et/ou en vue de la passation d’examens. 

Les troubles graves du développement du langage interfèrent avec les activités quotidiennes et scolaires, et ceci de manière durable. En raison du/des dysfonctionnement(s), l’individu est handicapé par ses difficultés à automatiser des traitements dits de « bas niveau » (Ferrand & al., 2018), c’est-à-dire des processus qui fonctionnent d’ordinaire de manière non consciente et sont, par conséquent, peu coûteux en ressources attentionnelles et rapides (à savoir parler, lire, écrire, compter). L’individu se trouve dans une situation de double tâche qui induit une forte fatigabilité et nécessite davantage de temps pour l’exécution d’une activité de ce type. Des mesures de compensation de ces désavantages sont alors essentielles. Dans ce contexte, certains outils numériques vont fonctionner comme moyens auxiliaires avec, pour objectif premier, de pallier cet effet de double tâche de manière à favoriser l’autonomie de l’individu sur le plan de la communication orale et/ou écrite. 

Le projet vise l’élaboration d’un profil des besoins des enseignants dans ce domaine. Des entretiens semi-directifs sont efffectués, à partir de questionnaires, de manière à recueillir des informations notamment sur : les aménagements pédagogiques mis en place, l'utilisation éventuels d'outils numériques de compensation, leurs effets, la collaboration avec les réseaux interdisciplinaires, les besoins de formation. 10 étudiants ont collaboré / collaborent à cette récolte de données dans le cadre de leur travail de bachelor.

À terme, l’objectif de cette recherche vise la mise en œuvre d'un contexte de formation, initiale, continue, afin que les enseignant.e.s parviennent à construire en synergie avec les différents acteurs du système (logopédistes, enseignant.es spécialisé.es, parents, élève etc.) un projet de mesures compensatoires, tenant compte des capacités et difficultés de chaque enfant et modulable sur toute la durée de la scolarité de ce dernier.

[1] Constitution Fédérale de la Confédération suisse (loi du 18 avril 1999). Droits Fondamentaux.

[2] Loi fédérale sur l'élimination des inégalités frappant les personnes handicapées (loi sur l'égalité pour les handicapés, du 1er janvier 2004 ; LHand ; RS 151.3 )

Projet 3: Numérique et apprentissage du langage écrit

Responsable de la conception, de l’application, de la récolte des données et des publications scientifiques

  • Prof. Dr Thierry Geoffre
  • Kostanka Cuko, chargée d’enseignement et collaboratrice scientifique
  • Marie Scheder, assistante de recherche, Université de Fribourg
  • Caroline Delacrétaz Pidoux, logopédiste
  • Mélanie Bernasconi, logopédiste

L’Orthodyssée des Gram est une application en ligne accessible à l’adresse : https://www.lafamillegram.ch/#/ (Geoffre, Hofer & Cochard, 2018). Ce jeu est inspiré d’une étude antérieure de Sève et Ambroise (2009)  qui évoquaient une forme de « bricolage pédagogique » avec des élèves de 7 – 8 ans s’étant progressivement métamorphosé en outil à « tirettes » ; en premier lieu dans le but de réfléchir à des associations plausibles entre groupe sujet et prédicat puis entre groupe sujet et verbe conjugué.  Ainsi le raisonnement de l’élève concerne la grammaticalité de la phrase, au-delà de la seule plausibilité sémantique.  C’est ce projet que nous avons converti en application ludique, étayée par un algorithme de « calcul » des phrases grammaticalement appropriées en fonction des tirettes sélectionnées. Outre le jeu des « Tirettes », cet algorithme nous a permis de développer trois activités originales : « Classes », « Silhouettes » et « Chaines ». L’algorithme permettant de traiter des phrases simples ou complexes, de différentes structures, les quatre jeux favorisent différentes entrées de sensibilisation (2e primaire) puis d’approfondissement (3e à 6e primaire) des notions de constituants de la phrase, de classes ou fonctions grammaticales et de chaines syntagmatiques. Nous avons envisagé que l’application pourrait être un support supposant la verbalisation du raisonnement métagraphique, à condition que l’apprenant soit amené à le verbaliser dans le cadre d’une négociation graphique (Sautot & Geoffre, 2017)  ou dans un dialogue avec un professionnel, enseignant ou logopédiste. C’est ce dernier cas de figure que nous avons expérimenté par un recueil de données dans des situations d’interaction logopédiste/orthophoniste – enfant (Rodi, Geoffre & Cuko, 2019) . Dans un premier temps, nous nous sommes centrés sur l’analyse des stratégies d’étayage de l’adulte (ibid.). Dans un second temps, le filtre de notre analyse s’est centré sur les interventions des enfants (4 enfants enregistrés de manière hebdomadaire, sur 10 séances), afin de parvenir à appréhender l'évolution de leur raisonnement métalinguistique dans la continuité des 10 séances. Nous projetons finalement une extension de cette recherche dans le contexte scolaire, avec le suivi de groupes de travail animés par des enseignant.e.s. 

Projet 4 : Projet FRANCOGRAPHE (élèves de 6 à 12 ans).

  • HEP FR, UR DiDaLang
  • Université de Montréal
  • Université Laval – Québec
  • Université Grenoble-Alpes
  • HEP Vaud
  • Flos-Carmeli, Fribourg

Responsable de la récolte et de l’analyse des données du pré-test et des publications

  • Prof. Dr Thierry Geoffre
  • Dr Florence Epars, chargée d'enseignement HEP Vaud
  • Enseignant·e·s du niveau primaire (3H - 8H)

Projet d’établissement d’un état des lieux de la dynamique développementale des habiletés orthographiques d’élèves francophones du primaire qui regroupe des chercheurs québécois (Université de Montréal), français (Université Grenoble-Alpes) belges (Université de Louvain) et suisses (HEP Fribourg et HEP Vaud). Actuellement, il n’existe pas de description fine de la compétence orthographique (lexicale et grammaticale) des élèves francophones du primaire, le travail en cours développe les outils méthodologiques de recueil d’un corpus à grande échelle (élèves de 6 à 12 ans, dans chaque pays) et les outils de mesure de cette compétence orthographique (élaboration d'un test informatisé).

Axe 2 : Enseignants – acquisition / apprentissages linguistiques et culturels

Projet 5: Interagir, intervenir, évaluer

Responsable de la récolte, l’analyse des données et les publications

Collaboration extérieure: 

Université Charles de Gaulle – Lille 3 – Emmanuelle Canut, Professeure des Universités en Sciences du langage.

Sont impliqués:

  • 2 étudiantes de la HEP Fr
  • 2 enseignantes (niveau 2H)
  • 5 logopédistes

En référence aux perspectives discursive et interactionniste du développement des capacités langagières (Vygotski, 1934/1997 ; Bruner, 1983, 1987 ; Bronckart, 1996 ; de Weck & Rosat, 2003) et de l’acquisition d’une langue seconde (Py, 1990 ; 1995 ; de Pietro & al., 1989 ; Pekarek-Doehler, 2006 ; Fasel-Lauzon & al., 2006, 2007), nous analysons diverses pratiques langagières liées aux interactions verbales adulte – enfant. Nos données concernent prioritairement des interactions avec des enfants présentant des difficultés sur le plan de l’acquisition du langage, car le réglage linguistique et communicationnel de l’adulte est d’autant plus « minutieux » (Bruner, 1983) lorsque les processus d’intercompréhension sont affectés, ce qui implique des critères d’analyse d’autant plus subtils.

Nos travaux ont pour objectif d’une part de souligner le rôle essentiel des stratégies d’étayage de l’adulte dans les processus d’acquisition/apprentissage du langage, d’autre part de mettre en évidence les compétences des enfants à se saisir des propositions des adultes à des fins potentiellement acquisitionnelles (Rodi 2013 ; 2014; 2018). A partir de l'analyse de situations d'interactions logopédiste - enfant autour d'une application en ligne "l'Orthodyssée des Gram" (Geoffre, Hofer & Cochard, 2018) disponible sur: https://www.lafamillegram.ch/#/), nous avons constitué une grille d'analyse tenant compte tout à la fois des compétences métalinguistiques des enfants et des stratégies d'étayage des logopédistes. 

Notre objectif est de déterminer, dans les 40 interactions qui constituent notre corpus, des profils d’interactions favorables ou “bonnes pratiques“ nous permettant de mieux cerner la synergie entre stratégies d’étayage et évolution du raisonnement.

 

 

Autres activités: 

Membre de l’UR Didactique du Français – HEP Fribourg

Co-présidente du comité d'organisation du colloque EIAH 2021 – HEP Fribourg, 8 au 11 juin 2021

Responsable de l'organisation de la journée d'étude "Pratiques langagières à l'oral", 30 novembre 2018

Co-responsable avec Prof. Dr Thierry Geoffre de l'organisation de la journée d'étude "Les élèves et l'apprentissage de l'orthographe du français : Que savent-ils ? [kã]savent-ils ?“ - HEP Fribourg, 16 mars 2016

Reviewer TRANEL (travaux neuchâtelois de linguistique) – Université de Neuchâtel

Reviewer CJSLPA (Canadian Journal of Speech-Language Pathology et Audiology)

Conseillère auprès des étudiants de la HEP-FR pour la mise en place de mesures de compensations des déficits.

Mentorat

Formations continues pour les cycles 1, 2, 3 : Troubles du développement du langage oral et/ou écrit - projet de mesures de compensation des désavantages. 

Direction de mémoire de bachelor intégrée aux thématiques des recherches

Direction de mémoire de master: 

  • Monney, M. (2016). Interactions parent-enfant : Comment se co-construisent des échanges potentiellement acquisitionnels dans une situation de jeu symbolique ? Mémoire de Master. Université de Neuchâtel. Institut des Sciences du langage et de la Communication. 
  • Schwaller, C. (2017). Effets de sessions de musique sur l’orthographe lexicale auprès d’élèves de 4H. En co-direction avec le Prof. Dr Nicolas Pépin Université de Neuchâtel. Institut des Sciences du Langage et de la Communication.
  • Robbiani, C. (2019). L’influence du type de situation d’interaction sur l’étayage du logopédiste et sur les réactions à l’étayage de l’enfant en contexte thérapeutique. En co-direction avec Prof. Katrin Skoruppa. Université de Neuchâtel. Institut des Sciences du Langage et de la Communication.

Profil

Formations: 

2013                        Doctorat en Sciences Humaines et Sociales. Université de Neuchâtel.

2003                        Master of Arts en Lettres et Sciences Humaines. Université de Neuchâtel.

1997                        Diplôme d'orthophoniste/logopédiste à l'Université de Neuchâtel.

1990                        Diplôme d’enseignement préscolaire à l’École Normale Cantonale de Fribourg.

1988                        Certificat de maturité fédérale, type B. Collège Ste-Croix, Fribourg.

Expériences professionnelles: 

Dès 2009                  Pratique logopédique indépendante à Romont.

Dès 2009                  Pratique de supervision de logopédistes. 

Dès 2009                  Chargée d’enseignement à l’Université de Fribourg – Institut de Pédagogie Curative 

Dès 2009                  Chargée d’enseignement à la HEP Fribourg

2005 – 2009             Adjointe de Direction à la Fondation Mérine, Moudon.

Dès 2000                  Pratique de clinicienne formatrice (en collaboration avec l’Université de Neuchâtel).

2001 – 2005           Assistanat à l’Institut d’Orthophonie, Université de Neuchâtel.

1998 - 2003            Responsable d’une recherche « Analyse des processus explicatifs en jeu dans 4 situations de consultation logopédique », sous         la direction de Prof. Michèle Grossen. Université de Lausanne; Fondation Mérine, Moudon.

1997 - 2009            Pratique logopédique à la Fondation Mérine, Moudon.

1990 - 1993            Enseignement à l'école régulière de Cottens (FR), degré préscolaire.

Compétences particulières: 

Logopédiste indépendante

Responsable de l'application des mesures de compensation des désavantages auprès des étudiant·e·s de la HEP-FR. 

Supervision

Publications HEP-PH FR

Articles et chapitres de livres

Articles de vulgarisation

    Alvarez, L., Ansen Zeder, E., de Diesbach-Dolder, S., Etienne-Tomasini, D., Forclaz, B., Geoffre, T., Lehmann, L., Marmy, V., Noël, I., Rodi, M., Roy, P., & Yerly, G. (2020). Être à bonne école : pour un dialogue bilatéral qui mette en mouvement praticien·ne·s et chercheur·e·s. Educateur, Les Dossiers no 17, 1-16.

    full text

    Rodi, M. (2020). Apprendre en dialoguant : question, réponse, reformulation, étayage, format et scénario. Educateur, Les Dossiers no 17, 14-16.

    full text

Autres publications

Rodi, M. (2014). Les reprises dans les interactions logopédiste – enfant. Une alternance entre “offres“ et “saisies“. TRANEL, 60, 149– 160.
Rodi, M. (2013). Interaction logopédiste – enfant : comment se construisent des échanges potentiellement acquisitionnels. Thèse de doctorat. Université de Neuchâtel. https://doc.rero.ch/record/32372/?ln=en

Abstract

This research concerns the interaction between a speech therapist and a child. Focused on acquiring language through interaction, it aims on the one hand to describe this interaction precisely, and on the other to demonstrate its efficacy at certain key moments. More precisely, it shows how a child with specific language development problems manages to grasp the opportunities for acquisition offered by a speech therapist and the strategies used by the latter to give the child opportunities to grasp. From the very first speech therapy sessions, an implicit bond is created between both participants. This is based on an asymmetry of age, roles, status and language capacity, as well as on a search for symmetry or equivalence at the relational level. This bond engages the speech therapist in the role of supporting verbal production, offering the child the possibility of using more efficient means of communication. For his part, the child appropriates the proposals of the speech therapist. This interaction situation is conducive to the updating of potential acquisition sequences (de Pietro et al., 1989), which engage the participants in an acquisition/learning set-up in terms of language. This is the process we have proven, with the aim of objectifying know-how belonging to a community of practice and of underlining the importance of taking into account the potential acquisition sequence model in speech therapy contexts.

Keywords: speech therapies – child interaction, interactionism, language acquisition, second language acquisition, conversation analysis, acquisition sequences, recast.

Rodi, M. (2011). Interactions logopédiste – enfant : comment se construisent des échanges potentiellement acquisitionnels dans une situation de jeu symbolique ? Glossa, 110, 49 – 68
Rodi, M. (2009). Compétences plurilingues et acquisitions. Langage & Pratiques, 44, 2-12
Rodi, M. (2007). Le jeu en situation de thérapie logopédique. Comment se construisent des échanges potentiellement acquisitionnels. TRANEL, 46, 33-50,"
Rodi, M. (2005). Jeu symbolique en thérapie logopédique: un exemple d’analyse"Langage & Pratiques, 35, 32-49
de Weck, G., & Rodi, M. (2005). Evaluation des capacités pragmatiques et discursives. In B. Piérard (Ed.) Le langage de l'enfant : comment l'évaluer?. (pp. 195-212). Bruxelles: De Boeck.
Rodi, M. & Valsangiacomo, V. (2004). Accueillir une stagiaire : questions, doutes, hésitations. Langage & Pratiques, 33, 19-28
Rodi, M., & Seydoux, N. (2003). Choix d’une mesure thérapeutique en fonction des ressources langagières de l’enfant. Approche discursive–interactive. TRANEL, 38(39), 77-100
Rodi, M. (2003). Compte rendu de l’ouvrage : Boucher, K. (2000) : le français et ses usages à l’écrit et à l’oral.
Rodi, M., & Moser, C. (1998). Quelques considérations sur l'étayage dans une situation d'évaluation particulière: le jeu symbolique. TRANEL, 29, 135-153
Moser, C. & Rodi, M. (1997). Jeu symbolique et évaluation des capacités langagières ».

Conférences, communications, colloques

Rodi, M. (2021, avril). Des Séquences d’Acquisition / Apprentissage Métagraphiques (SAAM) au sein d’un jeu en ligne : l’Orthodyssée des Gram. Conférence invitée. Université de Lille.
Des Séquences d’Acquisition / Apprentissage Métagraphiques (SAAM) au sein d’un jeu en ligne : l’Orthodyssée des Gram

02/2020:    La linguistique appliqué à l’ère digitale. Communication, avec Thierry Geoffre. Des Séquences d’Acquisition / Apprentissage Métagraphiques (SAAM) au sein d’un jeu en ligne : l’Orthodyssée des Gram. VALS-ASLA, Neuchâtel.

Utilisation d’un jeu en ligne pour favoriser la négociation graphique et le raisonnement de l’élève

11/2019 :    Colloque Internationnal de l’AUPTIC. Symposium, avec Thierry Geoffre, Utilisation d’un jeu en ligne pour favoriser la négociation graphique et le raisonnement de l’élève. HEP Fribourg.

Geoffre, T. Cuko, K. & Rodi, M. (2019, avril). L’Orthodyssée des Gram – Expérimentation d’une application de sensibilisation et d’approfondissement des chaines d’accord. 6e colloque international en éducation. Enjeux actuels et futurs de la formation et d
Les interactions logopédiste-enfant comme lieu d’apprentissage de capacités langagières : l’exemple des séquences potentiellement acquisitionnelles

07/2018: 6ème Congrès Mondial de Linguistique Française. Communication, Les interactions logopédiste-enfant comme lieu d’apprentissage de capacités langagières : l’exemple des séquences potentiellement acquisitionnelles. CMLF, Mons.

Francographe : un outil d’évaluation des compétences orthographiques d’enfants entre 7 et 12 ans.

 

07/2018: 6ème Congrès Mondial de Linguistique Française (CMLF). Communication, avec Thierry Geoffre, Francographe : un outil d’évaluation des compétences orthographiques d’enfants entre 7 et 12 ansMons.

Issues du processus d’interventions logopédiques: De la première à la dernière demande. Office de psychologie, psychomotricité et logopédie en milieu scolaire. Cycle de Conférences 2017 - 2018. Pully, le 15 février 2018
Les interactions du quotidien comme ressources pour les interventions logopédiques. Gland (PPLS Dôle), le 27 janvier 2017. CEP, Estavayer-le-lac, 30 août 2017

Université de Neuchâtel, 26 janvier 2016

La démarche que nous exposons, inspirée d’une méthodologie de type Evidence Base Practice  Maillart et Durieux, 2014, notamment) s’inscrit, à l’origine, dans une recherche personnelle d’efficience sur le plan de l’évaluation des capacités langagières d’enfant du cycle 1, présentant des retards dans l’acquisition du langage. L’évaluation des capacités langagières de tout jeunes enfants confronte le professionnel à des écueils de type contextuel que nous analysons (en référence au modèle d’analyse du discours : Bronckart & al., 1985 ; Bronckart, 1996), afin de les contourner. Dans ce cadre, nous décrivons un modèle d’évaluation des capacités langagières en 4 temps, en nous appuyant sur l’analyse d’interactions adulte - enfant. Nous concluons sur la nécessité pour le professionnel de définir un cadre méthodologique clair pour l’évaluation (Leloup, 2007) afin de conduire une démarche hypothético-déductive efficace menant à des hypothèses de fonctionnement et des projets d’activités langagières appropriés. 

Le jeu symbolique comme lieu de construction d’échanges potentiellement acquisitionnels. ARLD, Fribourg, 2 juillet 2016

Le jeu symbolique fait partie des situations d’interaction fréquemment exploitées avec des enfants présentant des troubles du développement du langage oral. À partir de ce constat, nous nous questionnons sur certains mécanismes en jeu dans ce type d’interaction. Comment se construisent les échanges adulte-enfant dans une situation de jeu symbolique (Rodi, 2005 ; 2007 ; 2011 ; 2013 ; 2014 ; Monney, 2016) ? Quels sont les enjeux d’acquisition / apprentissage d’un tel contexte ? Quel est son intérêt ?

Nous nous référons à une perspective discursive et interactionniste du développement des capacités discursives (Vygotski, 1934/1997 ; Bronckart, 1996 ; de Weck & Rosat, 2003) et à des travaux dans la lignée de ceux de Bruner (1983, 1987) qui soulignent le rôle essentiel des stratégies d’étayage de l’adulte dans les processus d’acquisition du langage. Au cours d’activités, décrites comme des "formats interactionnels" (Monfort, Juarez-Sanchez, 2008), l’adulte étaye l’enfant dans ses productions langagières. Parmi ces activités, le jeu symbolique est une situation privilégiée. En comparaison avec d’autres types situations discursives, le jeu symbolique semblerait plus aisé pour les enfants présentant des difficultés verbales (de Weck, 1996): leur participation verbale est plus importante, les pauses moins fréquentes, la présence du référent implique une meilleure intercompréhension et favorise la production de reprises dans les échanges (Conti-Ramsden, 1990). Cette interaction est donc propice à l’actualisation de séquences dites potentiellement acquisitionnelles (SPA; de Pietro & al., 1989) engageant les interlocuteurs dans un processus d’acquisition/apprentissage sur le plan langagier. C’est ce processus que nous mettrons en évidence, dans le but notamment d’objectiver des savoir-faire appartenant à une communauté de pratique. Nous sommes convaincue que c’est autour de cette dynamique d’alternance entre offres et saisies, dont l’ingrédient principal est la reprise, que s’élaborent les enjeux d’interventions verbales insérées dans les racines communicationnelles de l’activité langagière

Les interactions du quotidien comme ressources pour l'évaluation des capacités langagières. Neuchâtel,
Geoffre, T. & Rodi, M. (accepté, reporté juillet 2022). A grammar game to improve reading comprehension in French. Society for the Scientific Study of Reading 27th Annual Conference, Newport Beach, California, juillet 2020
L’Orthodyssée des Gram : Stratégies d’étayage et verbalisations du raisonnement métalinguistique lors d’interactions orthophoniste -enfant autour d’un jeu grammatical en ligne

06/2019:     Données numériques et prise en compte de l’apprenant dans les environnements informatiques pour l’apprentissage humain. Communication, avec Thierry Geoffre, L’Orthodyssée des Gram : Stratégies d’étayage et verbalisations du raisonnement métalinguistique lors d’interactions orthophoniste -enfant autour d’un jeu grammatical en ligneEIAH, Paris.

Les reprises dans les interactions logopédiste –enfant. Une alternance entre “offres“ et “saisies“. Neuchâtel, 17 novembre 2012
Interactions logopédiste – enfant : Comment se construisent des échanges potentiellement acquisitionnels dans une situation de jeu symbolique ? Communication. 2e Campus Orthophonique Méditerranéen. La Grande Motte, 7 juin 2011
Acquisition des capacités langagières et jeu symbolique. Mise en relation dans le cadre des thérapies. Conférence. SRAPL. Lausanne, 25 avril 2009.
Co-construction d’échanges potentiellement acquisitionnels en situation de thérapie logopédique. Poitiers, 08.09 – 11.09.08.
Le jeu en situation de thérapie logopédique. Comment se construisent des échanges potentiellement acquisitionnels? Conférence plénière. Colloque d’orthophonie / logopédie : Jeu, langage et thérapies. Université de Neuchâtel, 21 septembre 2006.
Évaluation des compétences de communication mobilisées dans des interactions mère-enfant. Conférence. Colloque ATIF – AISL. Nancy, 6 septembre 2004.
Choix d’une mesure thérapeutique en fonction des capacités langagières de l’enfant. Approche discursive – interactive. Atelier présenté dans le cadre du colloque d’orthophonie / logopédie : Analyse des pratiques langagières. Université de Neuchâtel, 16 no
Quelques considérations sur l’étayage dans une situation d’évaluation particulière : le jeu symbolique. Université de Neuchâtel, 26 septembre 2008.